ACUPUNCTURE ET DOULEUR

Pourquoi mon acupuncteur me pique sur la jambe alors que j’ai mal à l’épaule?

Qu’est ce que la douleur?

Le mécanisme de la douleur est résumé de la façon suivante: La transmission de la douleur dans le système nerveux, est un phénomène simplement électrique et chimique, débutant à la périphérie (endroit ou le stimulus est capté par des récepteurs) pour se rendre au cerveau (plus précisément au niveau du thalamus): endroit ou le traitement de la douleur a lieu. En bref, la douleur est avant tout une perception.

Dans la vision de la médecine traditionelle chinoise:

La douleur vue par les chinois est expliquée de la façon suivante:

En médecine chinoise, on nome tout syndrome douloureux par le terme chinois  « BI » ce qui signifie « obstruction ».  Ceci corresponds à un blocage énergétique au niveau d’un ou plusieurs méridiens créant une stagnation locale. Les causes peuvent être climatiques à travers d’une invasion d’un vent, d’un froid ou de l’humidité perverse externe qui peuvent bloquer un méridien. Un exemple frappant est le cas de nos grands mères souffrant d’arthrose qui arrivent à prédire un temps de pluie avec l’apparition de douleurs dans leur articulations. D’autres causes de douleurs peuvent être d’origine traumatiques créant une stagnation de QI et sang ou même des causes émotionnelles.

Le principe de traitement consiste alors à faire circuler le QI et le sang au niveau du méridien concerné afin de réduire l’inflammation locale.

Dans un livre ancien: « L’origine des maladies compliquées (1773) » , on peu lire:

" BI veut dire obstruction. Les trois démons (vent, froid, humidité), envahissent le corps, obstruent les méridiens, le QI et le sang ne peuvent circuler, ...si bien qu'après un certain temps, le syndrome d'obstruction douloureuse apparait"

Explications scientifiques sur la modulation de la douleur avec l’acupuncture:

Le mécanisme de modulation de la douleur consiste à court-circuiter la transmission de la douleur vers le système nerveux  central et elle repose sur 3 principes:

  • La théorie du portillon: Elle explique comment un stimulus non douloureux tel qu’un massage, ou une aiguille d’acupuncture proche ou à l’endroit de la douleur, peut inhiber le signal de la douleur créant un effet analgésique local. La transmission de ce signal ne parvient pas alors à arriver jusqu’à la moelle épinière.
  • Le CIDN (ou contrôle inhibiteur diffus nociceptif) : consiste à moduler la douleur au niveau des centres supérieurs, (au niveau du cerveau) à travers la stimulation plus accentuée d’un point d’acupuncture distal (loin du site de la douleur). Cette voie fait appel à la libération de neuromédiateurs tels que la sérotonine, noradrénaline et endorphines naturelles et à un soulagement plus global du corps.  C’est pour cela que l’acupuncteur peut stimuler un point qui est loin de la lésion et qui aux yeux du patient, peut sembler étrange. L’utilisation de cette théorique est particulièrement intéressante pour les personnes souffrant de fibromyalgie, chez qui les taux sériques de sérotonine sont plus bas par rapport à la population générale.
  • La modulation de la douleur par les centres supérieurs: Lorsque la douleur est déclenchée ou aggravée par une composante psycho-émotive ou par mauvaise mémoire d’une douleur ancienne. Ce genre de douleurs est plutôt retrouvée dans les douleurs chroniques et bien souvent ne corresponds pas à l’ampleur de la lésion (parfois, la lésion est presque guérie mais les douleurs sont toujours présentes). La meilleure méthode pour la traiter ce sont les méthodes de visualisation, méditation, hypnose et relaxation.
Autres facteurs qui participent au soulagement de la douleur:
  • En piquant les terminaisons nerveuses qui se retrouvent en relation avec les articulations, la transmission de l’influx nerveux par le neurone moteur au niveau des synapses provoque la libération d’enképhalines, c’est-à-dire, des substances qui ont un fort pouvoir anti-douleur.
  •  L’insertion d’aiguilles au pourtour d’une lésion (tendinite, etc..) va créer des micro-inflammations locales réparatrices par augmentation de la circulation sanguine locale .
  • L’acupuncture va également traiter l’inflammation de façon générale afin de soulager les tendinites par la libération de glucocorticoides naturels (par les glandes surrénales) grâce à certains points d’acupuncture précis qui peuvent se situer loin du site de la douleur.

EXEMPLE CLINIQUE:

Comment expliquer pourquoi votre acupuncteur pique un point d’acupuncture loin du site de la douleur? Prenons exemple de la douleur à l’épaule: La plupart des douleurs à l’épaule concernent l’axe énergétique YANG MING. YANG MING est un couple de méridiens reliés énergiquement et composé par  l’estomac et le gros intestin. Le méridien du gros intestin traverse directement l’épaule, alors que le méridien de l’estomac ne touche pas du tout cette partie du corps. Pourtant, on va solliciter également ce méridien pour les pathologies de l’épaule, d’autant plus qu’il possède le point empirique pour tout problèmes d’épaule : le 38 Estomac situé au milieu de la jambe (voir l’image précédente).

Un des principes dans les traitements d’acupuncture est d’équilibrer le haut et le bas du corps de façon énergétique afin de mieux répartir les blocages d’énergie causant des douleurs et de l’inflammation. Donc 38 Estomac est relié à l’épaule grâce à son méridien couplé qui est le gros intestin. L’acupuncteur utilisera des points  d’acupuncture locaux du gros intestin pour traiter localement l’inflammation musculaire de l’épaule, tandis que le point de l’estomac (38 E) agira plutôt sur la modulation de la douleur au niveau du système nerveux central afin d’offrir un traitement le plus complet possible et durable.

En résumé: L’acupuncture, conjointement avec l’électroponcture va permettre à court et moyen terme de moduler la transmission de la douleur vers les centres supérieurs du

 cerveau et de la moelle épinière.

À long terme, elle va favoriser la cicatrisation et le réparation tissulaire du muscle lésé par une augmentation locale de la circulation sanguine et traitement de l’inflammation. L’application de ventouses, de TUINA et de chaleur, renforcent le traitement.

MISES EN GARDE:

Il est fort probable que vous soyez soulagé assez rapidement lors d’une première ou deuxième séance d’acupuncture. Cependant cela ne veut pas dire que votre muscle est complètement guérit et c’est pour cela que votre acupuncteur vous suggèrera probablement une série de séances afin de consolider cette thérapie.  Je conseille fortement à mes patients de ne pas sur-utiliser le muscle atteint les jours après la séance d’acupuncture, même si la douleur a fortement diminué car la réparation musculaire demande plus de temps à récupérer.

Article écrit par:

Gabriela Melo   Acupunctrice et Infirmière Bachelière

Sources:

Points détente et acupuncture – Approche neurophysiologique – Sylvain Cardinal
La pratique de la médecine chinoise – G.Maciocia – Elsevier
Electroacupuncture dans la régénération axonale: intérêt dans les séquelles de traumatismes vertébro-médullaires – Acupuncture et moxibustion – Jean-Marc-Stéphan.
http://www.acupuncture-quebec.com/
http://www.meridiens.org/acuMoxi/septdeux/STEPHAN-MecanismesEA.pdf
https://www.meridiens.org/acuMoxi/septtrois/stephan-EA-prat.pdf
Acupuncture Mont-Saint-Hilaire est située près de Beloeil, McMasterville, Otterburn Park, Mont-Saint-Bruno, Saint-Basile-le-Grand,  Sainte-Julie, Saint-Hyacinthe,Saint-bruno de Montarville et les traitements sont donnés à KIROCLINIQUE Mont-Saint-Hilaire. L’acupuncture est tout à fait compatible avec d’autres thérapies conjointes telles que la chiropraxie, naturopathie, massothérapie, phytothérapie, physiothérapie et ostéopathie. 

 

 

2 réponses sur “ACUPUNCTURE ET DOULEUR”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *